Coopération vs compétition: aux origines du concept de coopération en France

Dans son ouvrage Solidarités ouvrières publié en 1981 aux éditions Ouvrières, Henri Desroche évoque l’importation du concept de coopération en France par Joseph Rey. Juge grenoblois condamnée à mort par contumace en 1819 suite à ses activités dans un réseau de résistance républicain, il s’est exilé notamment en Grande-Bretagne où il a découvert les idées owenistes de coopération. Il a alors publié ses « Lettres sur le système de la coopération mutuelle et de la communauté de tous les biens d’après le plan de M. Owen », dont la première fut publiée dans le journal saint-simonien Le Producteur le 20 septembre 1826. On y trouve le passage suivant restitué par Henri Desroche p.21:

« [Il] est [un] principe funeste, que les amis de M.Owen, en Angleterre, ont appelé le principe de compétition, mot qu’on peut traduire en français par celui de concurrence ou plutôt de rivalité; et c’est à ce principe qu’ils opposent celui de la coopération, dans lequel il y aurait un concert perpétuel de tous les associés vers un seul et même but, l’accroissement du bonheur de tous. »


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *