L’ESS francilienne se dévoile

À l’occasion de son AG, la Cress Île-de-France organise, le 15 juin, toute une journée d’information, de débats et de valorisation de l’ESS. Il est encore possible de s’y inscrirejusqu’au 9 juin au soir. Passé cette date, l’accueil se fera en fonction des places disponibles.

LE MATIN
Après les travaux statutaires, de 9h45 à 11h15, vous pourrez participer au grand débat où se confronteront les points de vue des chercheurs Matthieu Hély, sociologue, et Timothée Duverger, historien, avec celui de Benoît Hamon, artisan de la loi ESS. Durant la pause méridienne, vous pourrez profiter d’une visite guide de l’exposition « Ne plus être dans votre regard, c’est disparaître » par l’artiste elle-même.

L’APRÈS-MIDI
De 14h15 à 16h, se déroulera un speed dating où dix équipes d’experts, publics et privés, présenteront leurs services d’accompagnement en termes administratifs,  juridiques, financiers, RH, assuranciels et de locaux.

Après la pause, à 16h15, la députée Fanélie Carrey-Conte débattra sur son travail parlementaire en faveur de l’ESS. Puis le président de l’Atelier, Arnaud Richard donnera sa vision de l’ESS francilienne. Nous espérons que le 1er vice-président de la région, Jérôme Chartier pourra se libérer de ses réunions, pour venir nous dire quelques mots. Puis le préfet Yannick Imbert, SGAR Île-de-France, donnera le point de vue de l’État sur le développement de l’ESS. Éric Forti, président de la Cress, clôturera les débats, à 17h.
Enfin, la place sera faite aux dégustations, orchestrées par Plaine de Saveurs, une association dont Plaine Commune a soutenu l’installation. À cette occasion, Patrick Vassallo, conseiller territorial, nous décrira l’engagement de sa collectivité en faveur de l’ESS.
Plusieurs stands complèteront ce tableau de l’ESS francilienne : les Éditions coopératives du Croquant tiendront une table de vente, l’AMAPuces nous réservera quelques surprises et l’EMI, école coopérative des métiers de l’information, présentera sa palette de formations. Nous pourrons compter aussi sur des rencontres avec les artistes en résidence à Mains d’Œuvres, ce lieu « pour l’imagination artistique et citoyenne » qui nous accueille ce jour-là.

Mains d’Œuvres, 1 rue Charles-Garnier, Saint-Ouen. À moins de 10 min à pied du métro Garibaldi. » Inscription

fd6c1bb5b0a1bed64c5dda3726185da3_L


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *